Blog
Comment devenir riche ?

Comment devenir riche ?

Andréa Bensaid, Eskimoz CEO
Andréa Bensaid
4/02/24
Comment devenir riche ?

Qui n'a pas rêvé un jour de devenir millionnaire, ou de se réveiller soudain en tant qu'héritier inattendu d'un parent fortuné jusqu'alors inconnu ? Profiter de la liberté de choisir ses activités, voyager selon ses envies, se faire plaisir sans se préoccuper des limites financières…

Loin d’être un rêve enfantin, devenir fortuné est accessible à tous. Cela exige cependant de la persévérance et la capacité de saisir rapidement les bonnes opportunités. Alors, comment devenir riche ? La question est simple, mais la réponse est un peu plus complexe ! Si vous cherchez des conseils pour y arriver, cet article est fait pour vous.

Économiser mensuellement, le plus jeune possible

On dit souvent qu’« il faut de l'argent pour faire de l'argent ». C'est en partie vrai. Épargner est le premier pas vers la richesse. La plupart des « self-made millionnaires » ont décidé, très jeunes, de se fixer des objectifs financiers précis. Plutôt que de dépenser à tout-va ou de s’endetter, ils ont opté pour l’accumulation d’actifs.

Vous pensez probablement que vous êtes déjà submergé par les factures à régler. Avec le coût de la vie et les imprévus du quotidien, il n’est pas toujours simple de mettre l’argent de côté. Pourtant, certaines dépenses sont fréquemment superflues, et à force de les cumuler, votre solde bancaire diminue progressivement.

Le cash stuffing : un levier pour réaliser des économies

Lorsque vous payez avec votre carte bancaire, quelle est la différence entre une dépense de 30 euros et une de 1000 euros ? Aucune, car la carte bancaire rend le paiement « moins perceptible ».

À la fin de la journée, il devient difficile de suivre le total des dépenses ! En revanche, en utilisant de l'argent liquide, la différence est immédiatement évidente. Optez donc pour le cash stuffing : une méthode qui consiste à remplir chaque mois des enveloppes avec le budget alloué à chaque poste de dépense : alimentation, transport, santé…, etc.

Économiser pour investir, plutôt qu’économiser simplement pour économiser

L'objectif n'est pas seulement de mettre de l’argent de côté, mais aussi de faire des investissements judicieux dès qu’une opportunité intéressante se présente. Robert Kiyosaki, dans son livre à succès « Père riche, Père pauvre », explique que les personnes aisées ne travaillent pas pour l'argent, mais que c’est l’argent qui travaille pour eux. À première vue, cette idée peut sembler paradoxale, surtout si vous avez grandi en croyant qu'un emploi stable est la pierre angulaire de la sécurité financière.

Or, pour accroître votre fortune, il faut savoir saisir les bonnes opportunités. Par exemple, vous pouvez acheter les actions d'une entreprise prometteuse, acquérir un bien immobilier locatif, investir des actions en bourse, en e-commerce, etc.

Investir votre épargne vous permet de la faire fructifier. Ainsi, vous pouvez concrétiser vos projets d'avenir et créer un véritable patrimoine.

Ne pas trop dépenser

Devenir riche est un travail de longue haleine. La plupart des millionnaires ne sont pas à la recherche d'une solution miracle pour s'enrichir rapidement. Ils ne s'adonnent pas à des jeux de hasard comme le Loto ni à des investissements risqués en bourse. Pour eux, chaque centime compte !

Vivre à hauteur de ses moyens

Avant de succomber à l'envie d'acquérir un appartement plus spacieux ou une voiture plus puissante, posez-vous les bonnes questions : « mon achat est-il vraiment nécessaire ou est-ce simplement un plaisir éphémère ? », « affectera-t-il mes objectifs financiers ? », “Est-ce qu’il contribuera réellement à mon bien-être à long terme ?"

Évitez également les achats impulsifs : comme l’achat du dernier smartphone simplement parce qu'il est nouveau, ou l'achat de billets d'avion en première classe pour vous faire plaisir (vous finirez par payer des centaines d'euros de plus pour seulement 10 cm d'espace supplémentaire et une serviette chaude).

Vivre à hauteur de ses moyens ne signifie pas vous priver de tout plaisir. Cela implique de faire des investissements réfléchis et de minimiser les dettes inutiles.

Surveiller vos dépenses

En contrôlant votre budget, vous contrôlez automatiquement vos finances :

  • Dès que vous recevez votre salaire, prenez l'habitude de mettre une partie de côté. L'idéal serait de consacrer au moins 20 % de vos revenus à l'épargne. Chaque montant, aussi modeste soit-il, fait la différence ! Efforcez-vous de suivre de près toutes vos dépenses. Conservez les reçus de chaque achat et organisez vos dépenses en catégorisant les coûts fixes et variables.
  • Identifiez les transactions qui se font automatiquement, telles que : vos abonnements Netflix, Amazon Prime, Disney +, les magazines que vous ne lisez presque jamais…Ce sont souvent ces petites sommes qui finissent par constituer des capitaux importants !

Créer une entreprise

Comment devenir riche sans compter sur un héritage ou la chance ? Créer sa propre entreprise est incontestablement, l’une des méthodes les plus efficaces pour y parvenir. La grande majorité des millionnaires qui ont réussi à bâtir des empires sont des entrepreneurs tels que :

  • Elon Musk avec PayPal et Tesla ;
  • Travis Kalanick avec Uber ;
  • Bill Gates avec Microsoft ;

Vous avez un talent dans un domaine particulier ? Pourquoi ne pas en tirer les bénéfices ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, soyez vigilant. Le chemin de l’entrepreneuriat est parsemé d’embuches. Il exige de la rigueur, un business solide ainsi que l’habilité à prendre des risques.

Un business rentable

Avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat, la première étape est de trouver un business rentable. Votre activité doit répondre à un réel besoin de consommateurs. Si vous vendez du sable dans le désert, il sera certainement difficile de fructifier votre argent ! Plus la demande est importante, mieux c’est ! Gardez toutefois en tête que certains marchés sont saturés comme la téléphonie mobile ou le streaming vidéo (à moins d’innover !)

Prendre des risques

La richesse dépasse largement le montant affiché sur votre compte bancaire. Elle représente avant tout un style de vie, une philosophie de pensée, en somme, un état d'esprit. Les individus qui ont « une mentalité de pauvre » ont tendance à ne pas envisager au-delà de leur environnement immédiat. Ils optent souvent pour la sécurité de leur zone de confort et évitent de faire face aux questions financières. Ils ont foi en la stabilité de l'emploi pour les sauver, sans réaliser qu'ils sont en réalité pris au piège de ce système.

En revanche, les individus dotés d’un « mental de riche » font face à leurs peurs et se forment lorsqu’ils manquent de compétences. Ils savent prendre des risques calculés. Certes, ils ne mettent pas leurs œufs dans le même panier, mais se donnent à fond, se lancent avec courage et ténacité et acceptent d’être « déstabilisés ».

Vous souhaitez créer votre entreprise ? Un podcast sur l'entrepreneuriat vous sera utile ! Écouter des entrepreneurs chevronnés partager leurs expériences, leurs réussites, et même leurs échecs vous permettra de mieux comprendre les défis de l’univers entrepreneurial.

Se former à l'intelligence financière

Devenir riche ne s’apprend pas à l’école. Le système d’éducation produit de bons employés et non des employeurs. Il n’enseigne aux étudiants que très peu de connaissances pratiques de la finance. Résultat : à l’issue de votre parcours scolaire, vous contribuez à enrichir autrui plutôt que vous-même. Pire encore : vous travaillez toute votre vie afin de payer votre hypothèque, vos taxes, vos impôts…

Or, seul un sens des affaires aiguisé pourra vous assurer une sécurité matérielle décente. Il n’est pas question, lorsque l’on veut s’enrichir, de travailler à crédit. Générer des bénéfices et augmenter votre capital doivent être vos seules préoccupations.

L’intelligence financière : pour une bonne gestion de votre argent


Jeff Bezos, Warren Buffet ou Marck Zuckerberg... Comment les plus grands noms de notre ère font-ils fructifier leurs fortunes ? Voilà la question par laquelle il faut commencer votre réflexion. Ces titans de la finance ne se contentent pas de suivre le courant : ils le créent. Ils ne se limitent pas à étudier les marchés, mais ont une vision qui leurs est propre.

C’est leur capacité à anticiper, voire à créer les nouvelles tendances, qui leurs permettent de se démarquer.

L’intelligence financière ne devrait pas être l’apanage des quelques milliardaires qui contrôlent le marché. Vous aussi, vous devez la maîtriser.

Pour y parvenir, pas de secret : lisez des livres, écoutez des podcasts, suivez des cours en ligne et participez à des webinaires sur des sujets financiers. Avant d’alimenter votre compte, il convient de nourrir votre esprit. Pour cela, des plateformes comme Coursera ou Khan Academy offrent des cours gratuits ou à faible coût sur tous les sujets financiers dont vous avez besoin.

Tomber pour mieux se relever

Pensez à des entreprises comme Blockbuster ou Kodak qui, au cours de leurs parcours, étaient au sommet de leur industrie. Face à la concurrence et aux innovations technologiques, le manque d’adaptation aux changements du marché leurs a été fatal. Et ce ne sont là que deux exemples parmi tant d’autres.

Plutôt que de voir de tels cas comme une fatalité, apprenez à en tirer un enseignement. Plutôt que des aveux d’échec, pourquoi ne pas les considérer comme des opportunités d'apprentissage : Qu'est-ce qui a mal tourné ? Quelles décisions ont conduit à l'échec ? Et surtout, comment ces erreurs auraient-elles pu être évitées ?

L’analyse des échecs

Chaque mauvaise décision, chaque investissement infructueux, chaque erreur budgétaire peut (voire doit) être analysée pour en tirer des enseignements. Le premier, et peut être le moins évident, est la capacité à la remise en question et au doute.

Pensez régulièrement à revoir vos stratégies d'investissement, améliorer vos compétences ou tout simplement réajuster votre vision. Ce n’est pas parce qu’une chose est vraie à un moment donné qu’elle le restera.

Savoir rebondir

« Le seul homme à ne jamais commettre d'erreurs est celui qui ne fait rien ». Lorsque Théodore Roosevelt dit cette phrase, qui deviendra un leitmotive pour de nombreux entrepreneurs, il encourage à ne pas craindre les échecs. Plus encore, c’est vous y confronter qui vous poussera à vous démarquer de la concurrence.

Pour devenir riche, il faut savoir rebondir, développer une résilience financière et diversifier ses investissements. Si l'un de vos projets échoue, d'autres sources de revenu compenseront vos pertes !

Épisodes

23 Épisodes

S’abonner au podcast

Recevez mes derniers podcasts directement dans votre boîte mail.

@
Abonnez-vous