Blog
Matériel de podcast : quel matériel pour lancer un podcast ?

Matériel de podcast : quel matériel pour lancer un podcast ?

Andréa Bensaid, Eskimoz CEO
Andréa Bensaid
1/05/23
Matériel de podcast

Quel est le matériel idéal pour créer son podcast ?

Connaissez-vous la recette d’un podcast de qualité ? Elle nécessite de pouvoir compter sur trois ingrédients indispensables : une bonne préparation, un sujet pertinent… et le matériel de podcast adapté à vos ambitions, histoire d’offrir à vos auditeurs un contenu sonore optimal.

Mais comment choisir le bon équipement ? Comment démarrer sur les chapeaux de roues, sans pour autant casser sa tirelire ? La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire de prévoir de gros investissements initiaux, car il est tout à fait possible de lancer son podcast avec un matériel relativement basique. Et rassurez-vous : pas besoin non plus de connaissances techniques pointues ! Voici quelques pistes à suivre pour vous doter du matériel idéal et créer un podcast qualitatif pour vos audiences.

Pourquoi faut-il se doter du bon matériel de podcast ?

Si vous envisagez de lancer votre podcast, c’est sans doute que vous appréciez ce format (comme 17,6 millions de Français qui en consomment au moins un par mois – source). Et si c’est le cas, vous savez certainement que le plus important, ce qui distingue un excellent podcast du reste des contenus audio qui pullulent sur le web, indépendamment du sujet traité et des intervenants, c’est la qualité du son – et donc du matériel de podcast utilisé pour l’enregistrer.

En effet, une piste sonore de mauvaise qualité, rythmée par des grésillements et des bruits parasites, ou diffusée en mono plutôt qu’en stéréo, peut pousser les auditeurs à éteindre un podcast et à n’y plus revenir.

Pour cette raison, même si vous vous lancez tout juste dans l’arène du contenu audio, il est indispensable de focaliser votre attention sur ce point crucial qu’est la qualité sonore. C’est la clé pour se démarquer des gros diffuseurs, dont l’acoustique est impeccable. En effet, le bon matériel de podcast est indispensable pour…

  • obtenir un fichier audio propre ;
  • réduire (voire supprimer) les éventuelles nuisances sonores, comme les distorsions, les bruits extérieurs ou les grésillements ;
  • offrir un confort d’écoute optimal aux auditeurs.


Mais quel est le « bon » matériel pour un podcast ? À cette question, nous allons répondre en trois temps, en présentant : la configuration minimale acceptable pour enregistrer un podcast, la configuration idéale en mode « home studio », et la configuration adaptée à l’enregistrement simultané de plusieurs personnes.

La configuration minimale pour enregistrer un podcast

Attention : configuration minimale ne veut pas dire configuration idéale ! L’idée, ici, c’est de vous proposer un environnement matériel qui constitue la base de l’équipement nécessaire pour réaliser un contenu audio. En d’autres termes, le matériel de podcast minimal à prévoir.

De fait, si vous souhaitez démarrer un podcast, mais que vous entendez rester prudent(e) et faire les choses doucement (comprendre : sans investir trop d’argent au début), il existe une configuration extrêmement basique pour enregistrer un contenu audio sans prétention. En somme, du matériel de podcast facilement accessible.

Pour cela, un smartphone suffit : la plupart des appareils actuels embarquent une application dictaphone native, sur Android comme sur iOS. Sinon, il est possible de télécharger une application tierce sur un magasin en ligne, à l’instar de Smart Recorder (gratuit), Hi-Q MP3 Voice Recorder (gratuit) ou Easy Voice Recorder Pro (payant) sur Android, et Enregistrement vocal Pro (gratuit) ou DAW multipiste (payant) sur iOS.

Néanmoins, comme nous le disions plus haut, le plus important, c’est le son – et donc le matériel de podcast qui permet de l’enregistrer dans les meilleures conditions possibles. C’est pourquoi il est indispensable d’investir au minimum dans un micro avec connecteur Jack (au besoin, prolongé par un adaptateur USB-C ou Lightning, en fonction de la marque du smartphone).

À ce compte, vous avez le choix entre un micro-cravate, très pratique en termes de mobilité et fort économique (BOYA propose son BY-M1 à partir de 18 €) et un microphone fixe, généralement posé sur un pied (le BOYA BY-MM1 commence à 30 €), selon vos préférences. Si vous disposez d’un budget plus confortable, n’hésitez pas à investir dans un RØDE SmartLav+ (65 €), c’est la crème du micro-cravate.

La configuration idéale pour lancer son podcast en mode « home studio »

Si vous ambitionnez d’offrir à vos auditeurs une expérience d’écoute optimisée, sans pour autant vous ruiner, vous pouvez opter pour une configuration de niveau supérieur. Ce matériel de podcast, plus varié et plus poussé, vise à créer un véritable « home studio », de façon à enregistrer une émission meilleure qualité.

Surtout, l’utilisation d’un logiciel d’enregistrement permet de faire du montage audio et d’ajouter des effets sonores et/ou de la musique, ce qui contribue à lui conférer une dimension plus professionnelle, et à le différencier par une « signature » sonore bien à lui.

Pour cela, vous avez besoin d’un microphone, d’un casque audio et d’un ordinateur.

Le microphone

Là encore, c’est la base absolue en termes de matériel de podcast. Même si votre ordinateur dispose d’un microphone intégré, comme c’est certainement le cas, sachez que son utilisation dans le cadre d’un enregistrement audio de cette nature n’est pas du tout recommandée : il n’a clairement pas été conçu dans ce but.

Il est préférable de brancher un micro externe en USB, ce qui est d’autant plus simple avec la technologie « plug and play » qui ne nécessite même plus l’installation de pilotes. La qualité sonore ainsi atteinte est largement suffisante.

Dans quel microphone USB investir ? De nombreuses marques proposent des micros présentant un très bon rapport qualité-prix, comme Yeti ou Shure. À titre d’exemple :

  • Le Bird UM1 est vendu 60 € et fourni avec une suspension ainsi qu’une housse de transport.
  • Le Shure Mv5c est vendu 110 € et vient avec son trépied.
  • Le Blue Yeti X est vendu 150 €, dispose de son propre pied, et propose quantité de fonctionnalités intéressantes.


Ces trois exemples sont d’excellents produits, parfaitement adaptés à la réalisation d’un podcast de qualité. Néanmoins, si vous voulez aller plus loin, vous avez la possibilité de jouer avec quatre critères de choix en matière de microphone :

  • La sensibilité (exprimée en décibels : plus elle est élevée, et plus vous limitez le risque de bruits indésirables).
  • La directivité (la manière dont le son est capturé : un micro cardioïde enregistre le son sur la partie avant, un micro omnidirectionnel le capte dans toutes les directions – pour un podcast, préférez la première option).
  • L’empreinte (l’amplitude des fréquences qu’il peut enregistrer : à choisir en fonction de vos préférences).
  • Le souffle (le bruit parasite généré par le micro : le plus faible est toujours le mieux).


Attention : en branchant votre microphone en USB, pensez à paramétrer votre ordinateur pour passer au mode « microphone externe ».

Enfin, certains accessoires sont proprement incontournables si vous ambitionnez de réaliser un podcast vraiment qualitatif :

  • Un filtre anti-pop pour éliminer les bruits que l’on produit naturellement en parlant près du micro.
  • Une bonnette pour supprimer les sons parasites, et ainsi améliorer la qualité d’écoute.
  • Un bras de suspension qui maintient le microphone devant vous, à hauteur de visage – ce qui vous laisse les mains libres et la possibilité de bouger pendant l’enregistrement.

Le casque audio

Le casque est un allié de poids lors de la création d’un podcast, puisqu’il permet de s’isoler des bruits extérieurs, d’adapter le volume de la voix grâce au retour de son, et de travailler au montage dans les meilleures conditions.

En vue de la création d’un contenu audio, on va toutefois préférer un casque filaire plutôt que Bluetooth : les casques sans fil accusent en effet un léger retard dans la réception du son, qui n’est pas grave, mais qui peut s’avérer perturbant lorsqu’on débute.

Difficile d’entrer dans le détail sans évoquer des paramètres techniques, alors voici plutôt une sélection de casques audio d’excellente qualité à intégrer à votre wishlist de matériel de podcast :

  • Le Sennheiser HD-25 (le matériel préféré des DJ : léger et confortable), autour de 130 € pour le modèle de base.
  • Le Beyer Dynamic DT770 Pro (pour un excellent rendu sonore), environ 140 €.
  • Le Audio-Technica M50XBT2 (casque Bluetooth qui peut être connecté en filaire grâce à son port Jack intégré), autour de 180 €.

L’ordinateur

Nous arrivons à l’ordinateur qui est le « hub » de votre création de podcast, sur lequel sont raccordés le micro et le casque audio. C’est la meilleure méthode pour enregistrer un contenu audio, du moins la plus confortable et la plus accessible : nulle doute que vous possédez déjà un PC ou un Mac.

Et la bonne nouvelle, c’est que l’exercice ne nécessite pas de disposer de grosses ressources informatiques, y compris en ce qui concerne le montage. En somme, n’importe quelle bécane entre 500 et 1 000 € fait parfaitement l’affaire lorsqu’il s’agit d’investir dans du matériel de podcast.

Utiliser un ordinateur suppose toutefois d’enregistrer le son directement sur l’appareil, puis de le monter, avant d’exporter le fichier au format MP3.

Quel logiciel d’enregistrement choisir ? Les applications qui permettent d’enregistrer les podcasts proposent aussi d’effectuer le montage. Il en existe un très grand nombre, plus ou moins faciles à prendre en main, et dotées de fonctionnalités variables. Certaines sont gratuites et d’autres payantes. Quelques exemples :

  • Audacity (gratuit), idéal pour commencer, en raison d’une utilisation intuitive.
  • Anchor (gratuit), qui appartient à Spotify – ce qui est confortable si vous êtes déjà habitué(e) à l’univers de l’application de streaming.
  • Garageband (gratuit), une application proposée nativement sur les appareils Apple.
  • Adobe Audition (payant), un outil très performant, mais relativement avancé et qui nécessite quelques connaissances techniques (mais c’est l’application parfaite si vous passez par une table de mixage – voir plus bas).


Avec cet équipement, vous disposez de l’essentiel pour lancer votre podcast. Mais qu’en est-il si vous souhaitez faire intervenir d’autres personnes, et vous entourer d’experts ? Dans ce cas, il faut passer à la troisième configuration.

La configuration pour enregistrer un podcast à plusieurs

En termes de matériel de podcast, il est nécessaire d’investir un peu plus dès lors qu’on entend enregistrer avec plusieurs personnes en simultané.

Avant tout, il faut prévoir un microphone par participant. C’est là que les choses se compliquent d’emblée : l’ordinateur seul ne suffit plus, il est nécessaire de passer par un enregistreur numérique ou par une table de mixage. Le son est alors enregistré sur une carte SD ou envoyé directement vers l’ordinateur. Exemples : le Zoom R8 multipistes (300 €) ou le RØDECaster Pro (à partir de 600 €) pour les enregistreurs numériques, la gamme Yamaha MG pour les tables de mixage (à partir de 200 €).

Dès lors, les connectiques sont différentes : exit l’USB, vous devez opter pour des micros XLR. Pour brancher ce type de matériel de podcast à un ordinateur (qui ne dispose pas nativement d’une connectique XLR), il faut un équipement intermédiaire : une carte son spécifique. Un exemple d’excellent micro XLR est le RØDE NT-1, l’un des préférés des créateurs de podcast, en raison de la clarté du son (160 €).

L’avantage, c’est que chaque micro représente une piste sur le logiciel de montage, ce qui confère plus de souplesse : il est ainsi possible de supprimer une piste faisant entendre un bruit désagréable alors que, sur une autre, un invité prononce une phrase importante.

Enfin, il faut également prévoir un casque audio par personne, et les connecter à un amplificateur dédié. C’est donc un investissement significatif pour du matériel de podcast, à envisager (idéalement) lorsque votre émission a déjà pris son envol, ou si votre projet s’appuie exclusivement sur des interventions d’experts.

En conclusion, tel est le matériel de podcast dont vous avez besoin pour enregistrer un contenu audio de qualité à proposer à votre audience. Au fil du développement de votre émission, il sera toujours temps d’investir dans des équipements plus performants et de rendre vos épisodes encore plus professionnels !

Épisodes

31 Épisodes

S’abonner au podcast

Recevez mes derniers podcasts directement dans votre boîte mail.

@
Abonnez-vous